Let the good time roll !!!

Shozo Kawasaki créa l'entreprise Kawasaki Tsukiji Shipyard en 1878 et commença par construire des bateaux en acier. En 1896, c'est la création de Kawasaki Ltd, que contrôle encore aujourd'hui le groupe. Dès 1907, Kawasaki fabrique aussi des locomotives, des moteurs, des turbines à vapeur et, à peine 15 ans après le premier avion des frères Wright, se lance dans l'aéronautique.

Pendant la seconde guerre mondiale, Le Japon entraîne toutes ses entreprises, dont Kawasaki, dans cette spirale infernale. Toutes les usines Kawasaki sont réquisitionnées. Pendant les cinq années de guerre, Kawasaki participera à la fabrication de 20000 avions, 20 porte-avions, 30 cuirassés et 250 sous-marins. Après les bombardements nucléaires de Hiroshima et de Nagasaki, le Japon capitule... Kawasaki se tourne donc vers de nouveaux secteurs d'investissements...

En 1950, les ingénieurs de Kawasaki achèvent le moteur K-1, premier moteur thermique Kawasaki (60cc) adaptable sur une bicyclette. En 1955 la première moto Kawasaki (la Meihatsuun, qui dispose du nouveau moteur KB-5 125cc) voit le jour . En 1960 la première usine entièrement dédiée à la production de motocyclettes est construite.

1969 marque le début de la légende Kawasaki "Roi de la Vitesse" avec l'apparition de la 500H1 Mach3. Premier titre de champion du monde de vitesse pour Dave Simmons et sa KR-1.

KR-1

En 1980, la première moto de la ligne des "SuperSport", le Z1100GP, est construite. En 1981 Kawasaki gagne pour la 4ème fois consécutive le titre de meilleur constructeur grâce à la KR250.

Z1100GP

KR250

En 1983 la première moto Kawasaki supersport équipée d’un turbo (le Z750) apparait. La même année les "Ninja", nommées ainsi par les américains, apparaissent pour la première fois avec la GPz900R.

GPz900R

Ce nouveau modèle est propulsé par le tout premier moteur Kawasaki à DACT, 16 soupapes et 4 cylindres, refroidi par liquide, d’une puissance maximale de 115 PS, tout ceci monté sur un châssis léger et compact. Il affiche une vitesse de pointe de plus de 250 km/h et un temps record de 10,552 secondes aux 400 m.
A partir de cette date, Kawasaki fît évoluer ses supersportives en passant par le GPz400R ou encore le GPX750R.

GPz400R
GPx750R

L'année 1988 marque le lancement de la ZX10 de 1000 cm3. Elle pèse seulement 225 kg et affiche une vitesse de pointe de 270 km/h. Toutes ces caractéristiques lui valent bientôt le titre incontesté de "moto la plus rapide du monde".

ZX10

La série des ZXR voit le jour en 1989 avec les ZXR750 (la célèbre Stinger, ci-dessous) et ZXR400. Ces machines supersport ont un style identique à celui des motos de course Kawasaki.

ZXR750

En 2002, le Zx7r, petite soeur de la Stinger, tire sa révérance, après de nombreuses victoires dans sa version RR en SuperBike.


Aujourd'hui les supersport de Kawasaki se divisent en 3 motos différentes, le Zx6r, le Zx10r (remplaçant le Zx9r) et le Zx12r.

 

Haut